Ateliers de formation des femmes de la FEFA TOGO des régions de la Kara et des Savanes du 19 au 24 Novembre 2018

La FEFA a organisé du 19 au 24 novembre 2018, deux ateliers de renforcement de capacités de six jours à l’endroit d’une centaine de ses membres, femmes transformatrices agroalimentaires en milieu rural, résidant respectivement dans la région de la kara (Kanté) et dans la région des savanes (Dapaong).

La formation a porté sur le thème « Transformation agroalimentaire, emballage et commercialisation » et a  pour objectif d’amener les participantes à appréhender les techniques de transformation des produits agricoles, leur emballage et leur commercialisation, les méthodes de gestion de la petite entreprise ainsi que la création de coopératives.

À l’ouverture, le préfet de la Kéran, Douti N’Sarma Mabiba s’est réjoui de cet honneur fait aux vaillantes femmes de la Kéran de bénéficier de ce vaste programme de renforcement de capacités. Ceci leur permettra de rentabiliser au mieux leurs activités commerciales, a-t-il ajouté. M.
Douti a enfin émis le vœu que la FEFA revienne dans la préfecture de la Kéran pour d’autres projets de formation à réaliser.

Pour la FEFA Togo, le but de cette démarche est de permettre à toutes les femmes entrepreneures de la région de trouver des solutions aux difficultés auxquelles elles sont confrontées telles que l’absence de techniques de transformation innovantes et la non-maîtrise des techniques de commercialisation.

« Nous remercions infiniment la FEFA d’avoir concrétisé une partie de nos rêves en nous faisant bénéficier de toutes ces connaissances. On avait toutes les difficultés pour transformer et à faire valoriser nos productions », a confié Tidjani Ramatou, une des participantes.

Grâce à l’appui financier de la ‘’Dutch Good Growth Fund” de la Hollande, la FEFA-Togo, a permis à toutes les participantes issues des régions de Kara et des Savanes d’appréhender les techniques de transformation des produits agricoles, leur conditionnement et leur commercialisation.

Ces femmes ont obtenu leur attestation après avoir assimilé les divers modules inscrits au programme de cette formation entre autres la transformation de la tomate séchée, du néré et du soja, le marketing et la communication.